Perret Opticiens
 
Nous sommes une famille d'opticiens depuis trois générations et nous avons plusieurs centres d'activités, en lunetterie, verres de contact, instruments optiques. 
 
 

English 

Deutsch   


 


 

 

 

 

 

 

 

 


 



SYMPTOMES OCULAIRES

Sensation de corps étranger dans l'oeil

Cette page contient:


Introduction: Sensation de corps étranger dans l'oeil

La sensation de corps étranger dans l’œil est une cause courante de consultation . Cette sensation est décrite comme un corps étranger dans l’œil, qui gratte l’œil. Généralement, l'origine de cette sensation est la cornée, qui est la partie claire de l’œil, à travers laquelle nous voyons. La cornée possède une grande quantité de fibres nerveuses couvertes par une couche de cellules. Si cette couche est abrasée, il en résulte une sensation de corps étranger, présent ou non. Toute égratignure de la cornée produit cette sensation. Certaines causes sont décrites dans cette page; il y a d'autres liens avec des symptômes apparentés.

Conditions:

Pour des explications anatomiques ANATOMIE

Œil sec

L’œil sec est un problème assez courant, une grande quantité de collyres peuvent essayer de résoudre ce problème. Une diminution de la quantité des larmes peut s'observer avec l'âge. L’œil sec peut aussi être associé avec certains syndromes d'arthrite, comme le syndrome de Sjögren et des arthrites rhumatoïdes. Toutefois beaucoup de personnes peuvent avoir un problème d’œil sec sans cause apparente.

Les symptômes d’œil sec se composent d'une sensation de grattement et de sécheresse, d'une sensation de corps étranger, de rougeur, de brûlures, et d'une fatigue générale de l’œil. La vision peut être floue ou fluctuante. L’œil semble être sensible au changement de température et de vent. Paradoxalement un larmoiement peut être un signe d’œil sec.

Ce larmoiement a lieu parce que la glande qui secrète les larmes n'est pas sollicitée pour l'humidification normale de l’œil; si l’œil devient irrité à cause de sa sécheresse, la glande lacrymale est activée et produit donc beaucoup de larmes.


Le symptôme d’œil sec peut avoir encore d'autres origines. Certaines glandes produisent de l'huile dans les paupières, ce qui forme la partie huileuse des larmes, afin de prévenir l'évaporation des larmes; ces glandes peuvent être déficientes. Dans certaines blépharites, la partie huileuse des larmes peut être trop faible et l’œil devient trop vite sec. De la même manière, le mucus aide à la lubrification de l’œil; si cette couche de larme fait défaut, un symptôme d’œil sec peut en résulter. Certains antihistaminiques oraux peuvent donner ce même symptôme. Le médecin ophtalmologue peut déterminer la cause du symptôme d’œil sec, et orienter la thérapie.

Augmenter la lubrification de l’œil est le traitement principal de l’œil sec. Il existe beaucoup de différentes larmes artificielles. Celles qui sont sans conservateurs sont généralement recommandée pour une utilisation prolongée et quotidienne. Certaines préparations sont plus épaisses et leurs effets durent plus longtemps. Des onguents lubrifiants sont aussi disponibles. Ils sont généralement pris pendant la nuit, car ils rendent la vision floue, mais procure un soulagement important des symptômes.


L'autre option pour ce traitement est de soigner un tout autre problème, comme la blépharite. Les antibiotiques oraux sont parfois efficaces. Dans les cas sévères, l'occlusion des canaux lacrymaux peut faire en sorte que les lames restent plus longtemps dans l’œil. Il n'existe cependant pas réellement de soins curatifs, seulement des soins palliatifs.

Dry Eye Introduction

Dry Eye Causes

Dry Eye Risk Factors

 

 

 

Abrasion cornéenne (égratignure de la cornée)

Une abrasion cornéenne est une fissure de la surface de la cornée, qui est la vitre de l’œil à travers laquelle on voit. Ceci arrive généralement après un traumatisme. Une abrasion peut cependant avoir d'autres causes, comme des cils retournés contre l’œil ou une infection des paupières (blépharite). Les symptômes sont: douleurs, rougeurs, larmoiements, sensibilité à la lumière, et vision brouillée. La sensation de corps étranger peut être très forte : Elle est souvent décrite comme un caillou roulant sous la paupière. La cornée est extrêmement sensible et elle est très exposée.

Le diagnostique et le traitement doivent être fait par un ophtalmologue. S'il y a traumatisme, l’œil doit être complètement exploré, afin d'exclure toute autre blessure. Le traitement consiste généralement en une occlusion de l’œil avec un onguent antibiotique ou bien une instillation fréquente de gouttes ophtalmiques antibiotiques avec des lubrifiants. Il y a des risques d’ulcères cornéens et d'inflammation interne de l’œil (iritite). Mais heureusement la cornée guérit très rapidement, dans de bonnes circonstances, même parfois en une nuit.


Retournement interne des cils (trichiase)

Une trichiase fait référence à des cils qui se retournent contre l’œil, et qui irrite l’œil. Le symptôme est une sensation de corps étranger, avec des rougeurs, sensations de douleurs, de larmoiements et de sensibilité à la lumière. Le traitement consiste à extraire le ou les cils en cause, et à traiter la blessure cornéenne si elle existe. Pour une condition récurrente, l'épilation électrolytique peut enlever le cil d'une façon permanente.

 

Corps étranger cornéen

Un corps étranger peut se loger dans la cornée et créer des symptômes significatifs de douleurs, de larmoiements, de sensibilité à la lumière, et de vision floue. A l'exception des traumatismes causés par des débris qui frappent les yeux, les corps étrangers les plus fréquents sont des particules de métal qui se fichent sur la cornée et qui rouillent très rapidement. L'emploi de lunettes de protection est indispensable dans certains métiers. La particule de métal rouillée s'inclus dans la cornée et l’œil devient progressivement de plus en plus irrité, avec les symptômes cités ci-dessus. La particule et généralement visible sur l’œil, mais elle peut être microscopique. L'ophtalmologue possède l'équipement nécessaire pour extraire le corps étranger. Une cicatrice peut cependant perdurer, et il faut être attentif au risque d'infection.

Corps étranger sous la paupière

Des débris qui tombent dans les yeux peuvent être prisonniers sous les paupières. Ceci augmente la sensation de corps étranger, douleurs, larmoiements, et rougeurs. Ces débris peuvent être de n'importe quelle nature. Un corps étranger sous la paupière devient rapidement intolérable et peut créer des frottements sur la cornée et la blesser pendant le clignement. Il faut enlever par conséquent le corps étranger le plus vite possible.
 

Abrasion cornéenne récurrente (spontanée)

Après une égratignure de la cornée, celle-ci se répare extrêmement rapidement pour couvrir le défaut de surface. Mais une période plus longue (1 mois) est nécessaire pour que les cellules soient fermement soudées entre elles. Chez certaines personnes, une zone de cicatrisation cornéenne peut être plus faible d'une façon permanente. Dans cette situation, un traumatisme même minime peut être suffisant pour rouvrir la blessure. Ce traumatisme minimal peut être le frottement des yeux ou même l'ouverture des yeux le matin au réveil.
Cette seconde situation est plus courante; les personnes avec une érosion récurrente ressentent une douleur à l’œil au réveil. L’œil peut larmoyer et ressent une sensation de corps étranger. Ces symptômes se résolvent en quelques minutes ou en quelques heures. Mais le processus peut se répéter le matin suivant. Certaines personnes peuvent avoir une faiblesse pathologique de la cornée (dystrophie de la cornée), et développer ces symptômes sans un traumatisme préalable.

Avant le traitement il faut donc diagnostiquer précédent le problème, et ensuite essayer des onguents lubrifiants pendant la nuit. Ceux-ci doivent être parfois utilisés pendants des semaines ou des mois. Ces lubrifiants diminuent le frottement des paupières sur la zone au réveil. Si cette mesure ne suffit pas l'ophtalmologue peut procéder au renforcement de la zone en cause.

Autres condition causant une sensation de corps étranger dans l'œil :

Blépharite : démangeaisons, brûlure, irritation des paupières.
Conjonctivite : œil rose ou rouge, démangeaisons, décharges.
Problèmes de verres de contact  : douleurs, sensation de gène, de grattements, intolérances .
Ectropion retournement externe de la paupière :  grattements, douleurs, larmoiement.
Entropion retournement interne de la paupière  : grattements, douleurs, larmoiement.
Toxicité des médicaments oculaires :  irritation cornéenne pouvant conduire à des sensations de grattements.
Phlycténulose  :sensation de corps étranger dans l’œil, brûlure, démangeaisons, blépharite.
Pterygium : grosseur à la surface de l’œil avec rougeurs.

 

 

 

Copyright © [2012 [Informoptic CH-1227 Carouge/GE Switzerland ]. All rights reserved