Perret Opticiens
 
Nous sommes une famille d'opticiens depuis trois générations et nous avons plusieurs centres d'activités, en lunetterie, verres de contact, instruments optiques. 
 
 

English 

Deutsch   


 


 

 

 

 

 

 

 

 


 



SYMPTOMES OCULAIRES

Vision floue

 

 

Introduction: Vision floue

La vision floue est parfois le résultat d’une perturbation sur le passage des rayons lumineux entre la cornée et la rétine. Des problèmes sur le nerf optique qui transmet les informations visuelles au cerveau peuvent aussi créer une vision floue. Un changement de l'optique de l’œil peut être réglé par des lunettes. Mais une perte d'acuité visuelle, non expliquée par l'optique de l’œil, nécessite une investigation par un médecin ophtalmologue. Certaines des conditions discutées ici, peuvent être comprises comme une perte de vision. Les conditions qui créent une perte de vision sont à consulter dans les pages sur la perte de vision. Beaucoup de celles-ci peuvent amener une perte de vision avec d'autres symptômes.

Conditions:

Pour des explications anatomiques ANATOMIE

Erreur de réfraction (lunettes)

Une erreur optique de l’œil représente une vision floue. Avec une myopie et un astigmatisme, la vision est floue, mais la vision de près peut être bonne. Parfois le flou se remarque de nuit, avec des effets de dédoublement et des images fantômes. Les hypermétropes ont une vision moins bonne de près, et également de loin. Le besoin de lunette de lecture intervient dans le milieu de la quarantaine. Pour plus d'information voir les pages optiques.
 

Cataracte

La cataracte est une cause courante de vision floue. La cataracte arrive à partir de 50 ans et plus, mais peut également toucher une personne plus jeune. Généralement la cataracte brouille la vision graduellement . Dans certains cas, la cataracte produit un changement optique de l’œil, qui peut être compensé par des verres correcteurs. La vision floue est accompagnée d'éblouissements, et des problèmes de vision de nuit, également de troubles de la perception des couleurs. La cataracte n'est pas douloureuse. Aucune sensation n'est perçue à l'intérieur de l’œil. Pour plus d'information, voir les pages cataracte.
 

Dégénérescence maculaire

La dégénérescence maculaire est une maladie de la rétine. C'est une cause de perte de vision chez les personnes âgées. Dans les cas légers, il peut y avoir une diminution de la vision centrale. Dans les cas graves la vision centrale disparaît complètement. Dans certains cas, le premier signe est une distorsion de la vision, ce qui rend les lignes droites tordues.

Toute personne ayant une vision déformée doit faire une évaluation par un ophtalmologue. La dégénérescence maculaire a lieu chez les personnes âgées. Une condition similaire apparaît avec une très forte myopie (dégénérescence maculaire myopique). Pour plus d'informations voir les pages Dégénérescence maculaire.

          Oedème maculaire(enflure)    

La macula est la partie de la rétine qui perçoit le centre de la vision. Plusieurs maladies peuvent provoquer un œdème de cette partie de la rétine. Avec l'oedème maculaire, la vision est usuellement floue, les objets apparaissent comme délavés et la vision des couleurs diminuées. Il peut également avoir une distorsion des objets.
 
Membrane épirétinienne
 
Membrane faite d’un tissu fibreux et cellulaire qui prolifère à la surface de la macula. En se contractant, la membrane provoque un plissement plus ou moins sévère de la macula à l’origine des symptômes. 
    
Dans 80% des cas, ces membranes n’ont pas de cause évidente mais sont liées à un décollement postérieur du vitré et augmente en incidence avec l’âge. Elles touchent environ 10% de la population après 60 ans et 90% des patients atteints de membrane épirétinienne ont plus de 50 ans.

20% des membranes surviennent secondairement à une déchirure rétinienne, un décollement de rétine, une inflammation oculaire ou une pathologie vasculaire rétinienne.

Symptômes

  •   Baisse d’acuité visuelle
  •   Métamorphopsies : vision déformée
  •   Scotome relatif : sensation de vision voilée
  •   Vision binoculaire perturbée

Bilan

  • Examen du fond d’œil au microscope
  • Image en coupe de la macula : OCT
  • Angiofluorographie : pas systématique, elle sera proposée en cas de suspicion de pathologie associée (uvéite en particulier)

 

Traitement : Chirurgical

  • Vitrectomie, dissection de la membrane à la pince
  • Cette chirurgie peut être associée à une chirurgie de la cataracte (chirurgie dite "combinée")

 
 
Les maladies suivantes peuvent induire un œdème maculaire:

Diabète -
Un œdème maculaire diabétique est un problème assez courant, provoquant une perte de vision permanente s'il n'est pas traité. Allez sur la section l'œil diabétique.

Œdème maculaire cystoïde - Cet état est une accumulation de fluide dans la macula, qui peut rendre la vision floue. Cette condition est parfois rencontrée lors d'une opération de l’œil (cataracte, glaucome), parfois dans un état inflammatoire (iritite). Elle apparaît aussi d'une façon spontanée. L’œdème maculaire cystoïde disparaît de lui-même. Le traitement peut être frustrant. Certaines gouttes oculaires, ainsi que le traitement de la maladie primaire, sont efficaces.

L’œdème maculaire peut intervenir par blocage des veines de l’œil. Si la veine drainant le sang de la rétine se bouche (occlusion de la veine rétinienne centrale), l’œdème maculaire devient sévère. Il n'y a pas de traitement valable. Ce problème est traité par laser, si la vision est suffisamment diminuée. En général on attend assez longtemps (plusieurs mois), car l’œdème disparaît de lui-même.

 
Choriorétinopathie séreuse centrale - Cette maladie peut toucher les 30 à 50 ans et créer un effet variable sur la vision. Cet état est une sorte d'enflure en forme de dôme, provoqué par un liquide sous la rétine. Certaines personnes éprouvent une vision floue, et d'autres une vision tordue. D'autres encore décrivent une tache grise dans leur champ visuel, et certains éprouvent une fausse perception des couleurs. Cet état disparaît d'une façon spontanée, mais peut être récurrente.

En plus des effets sur la rétine dus au diabète, une soudaine augmentation du taux de sucre dans le sang augmente le pouvoir réfractif du cristallin. Le résultat est un brusque changement optique en direction myopie. Le myope constate une augmentation de sa myopie et l'hypermétrope une diminution de sa correction. Ce changement optique est transitoire. Dès que le taux de sucre est contrôlé, la puissance correctrice redevient normale. Ces changements sont binoculaires.
 

Œdème cornéen

L’œdème de la cornée se produit quand la cornée ne peut plus évacuer l'eau. Il y a alors gonflement de la cornée avec perte de transparence. Si cet œdème est faible, la vision est trouble. Elle redevient nette dès que la cause est enlevée. Mais un œdème sévère provoque des vacuoles qui se percent, ce qui est douloureux, comme dans les cas d'abrasion cornéenne:

 

·    Une maladie de la couche interne de la cornée ( dystrophie endothéliale de Fuchs), peut conduire à un œdème progressivement plus grave au fils des ans. L'affection est binoculaire.

·    Une chirurgie de l’œil et l'opération de la cataracte peuvent produire un œdème. Si la cornée n'était pas saine avant l'opération, on constatera une augmentation de la pression de l’œil, avec un fort œdème. Si le corps vitré pénètre dans la partie frontale de l’œil, il y aura un œdème cornéen. Un fort œdème résultant de ces causes est appelé ‘kerathopathie bulleuse’.

·    Un traumatisme de l’œil peut créer un œdème cornéen.

·    Une attaque aiguë de glaucome avec une forte de pression cause un œdème et des douleurs.

·    Une durée de port de verre de contact trop grande peut conduire à un œdème, avec un risque d'infection.

Le traitement de l’œdème va dépendre de sa cause. Les œdèmes légers se traitent avec des onguents hypertoniques, qui tirent le liquide hors de la cornée. Les œdèmes graves, spécialement ceux avec vésicules de liquide, peuvent nécessiter une greffe de cornée.

Neurite optique

La neurite optique est une inflammation du nerf optique, qui atteint généralement un œil à la fois. La vision devient progressivement floue sur une période de quelques heures ou quelques jours. Parfois un point aveugle se trouve en vision centrale. Il n'y a pas de douleurs avec les mouvements de l’œil.

La vision diminue d'abord au maximum. Ensuite, elle s'améliore graduellement sur une période de semaines, voir de mois. Il peut rester des séquelles: vision diminuée, tache aveugle, perte de la perception des couleurs. La diminution de vision peut persister. Le traitement est controversé.

Il est couramment recommandé d'avoir un contrôle un RMI de la tête. Cela affine le diagnostique et permet de proposer une meilleure thérapeutique.

 

Neuropathie optique

Le nerf optique peut perdre sont flux sanguin, comme chaque partie du cerveau. Dans le cerveau on parle d'une attaque ou d'un accident cérébrovasculaire. Dans le nerf optique il s'agit d'ischémie optique. Les symptômes sont la perte brutale de la vision d'un œil, sans douleur. Après cet épisode, la vision peut être partiellement récupérée après une période de quelques semaines ou quelques mois. La perte de vision varie d'une perte légère à une perte totale. La vision des couleurs peut être affectée. Certains patients constatent une zone aveugle dans la vision périphérique. Une affection vasculaire peut être la cause, comme l'artérite temporale. Le traitement consiste à traiter l'artérite temporale,ou la cause de l'attaque.

Un nombre de médicaments est associé avec la neuropathie optique, conduisant à la diminution de l'acuité visuelle, au point aveugle, à la perte de la vision périphérique et de la perception des couleurs. Allez à la section médicament pour en savoir plus.

Autres symptômes de douleurs trouvés dans d'autres pages:

Blépharite : démangeaisons, brûlures, irritation des paupières. Peut amener une irritation cornéenne et une diminution de la vision.
Problèmes de verre de contact : la vision peut être liée à l'état des verres: infection, allergie ou autres problèmes.
Abrasion cornéenne:  douleurs, larmoiement, sensation de corps étranger dans l’œil.
Ulcère cornéen:  une infection cornéenne donne une vision floue, avec douleur et rougeur.
Chalazion : un chalazion peut créer un astigmatisme qui brouille la vision.
Conjonctivite : la vision est diminuée par le mucus et les suppurations.
Oeil sec : irritation, sensation de grattement, larmoiements et vision floue.
Glaucome (aigu) : douleurs, vision floue, halos colorés autour des lampes.
Iritite : douleurs, sensibilité à la lumière, vision floue.
Cellulite orbitale (infection) : une infection des tissus dans l'orbite derrière l’œil donne une vision floue, vision double, douleurs, œil exorbité.
Sclérite : douleurs, vision floue, rougeurs.
Artérite temporale : maux de tête avec perte de vision ou vision floue, généralement chez les personnes âgées.
Maladie de la thyroïde et l'oeil : sensation de grattement, vision floue ou double, œil exorbité.
Uvéite  : inflammation dans l’œil conduisant aux mouches volantes, douleurs et vision floue.
Hémorragie du vitré : saignement dans le corps vitré de l’œil, donnant une vision floue ou perte

 

Copyright © [2012 [Informoptic CH-1227 Carouge/GE Switzerland ]. All rights reserved