Perret Opticiens
 
Nous sommes une famille d'opticiens depuis trois générations et nous avons plusieurs centres d'activités, en lunetterie, verres de contact, instruments optiques. 
 
 

English 

Deutsch   


 


 

 

 

 

 

 

 

 


 



 

OPTIQUE ET TEST DE VISION


Cette page propose certains sujets concernant des erreurs de réfraction, le besoin de lunettes ou de verres de contact, ainsi que des informations sur la fatigue visuelle et sur les problèmes visuels en relation avec l'ordinateur. Une carte de test peut être téléchargée pour examiner votre vision.

 

Instrument pour tester votre vision

 

Le Phoropter électrique Huvitz HDR-7000, un produit de haute qualité et de précision, c’est un un appareil de nouvelle génération offrant une technique de mesure classique.

 

 

L’écran montre les informations des données optométriques et l’écran tactile permet de sélectionner les touches directement à l‘écran.

 

 

 

Comment l'œil met-il au point l'image

Pour avoir une vision nette et claire, l'œil doit apposer l'image sur un point précis de la rétine, la macula. Ce point est localisé au fond de l'œil, dans la surface interne. La rétine a souvent été comparée au film d'une caméra.

Quand le rayonnement lumineux frappe l'œil, la première surface qu'il rencontre est la cornée. La simple courbure de la cornée prend part pour 80% de la mise au point de l'image. Ensuite le rayonnement traverse la pupille et arrive sur le cristallin (la lentille de l'œil). Ce dernier termine la mise au point. Il est également capable de la modifier (accommodation), de sorte que des objets à différentes distances soient mis au point sur la rétine. Plus l'objet est proche de l'œil plus le cristallin doit accommoder.  

Avec un œil emmétrope (sans défaut optique), l'image de l'infini est mise au point directement sur la rétine, sans que cristallin ne doive accommoder.

Avec un oeil emmétrope (sans défaut optique), l'image de l'infini est mise au point directement sur la rétine, sans que cristallin ne doive accomoder.

Le besoin de correction pour la vision de distance

Différents termes vont être abordés ici: la myopie, l'hypermétropie et l'astigmatisme; la presbytie le sera plus avant.

La myopie

Dans les cas de myopie, l'image est mise au point devant la rétine, ce qui permet une mise au point uniquement pour des objets proche de l'œil. La distance à laquelle les objets sont nets dépend du degré de la myopie. Le cristallin ne peut pas diminuer sa puissance optique. La vision de distance est toujours floue pour le myope (sans correction optique). myopie_Transition2.gif (31861 octets)

Il existe plusieurs causes à la myopie. Si la courbure de la cornée est trop forte ou trop courbe, l'image se forme devant la rétine. Certains yeux peuvent s'allonger, ce qui peut créer une forte myopie. Enfin, certaines cataractes augmentent la puissance optique du cristallin, ce qui intensifie la myopie.

La myopie est corrigée avec des verres divergents ayant une puissance négative (verres de lunette ou de contact). La chirurgie réfractive peut également la corriger.

L'hypermétropie

L'hypermétropie n'est pas toujours bien comprise. Elle signifie que la vision de loin est claire et que la vision de près est difficile (le contraire de la myopie). Mais ceci n'est pas forcément aussi évident. L'œil hypermétrope au repos ne met pas au point l'image sur la rétine, mais derrière celle-ci. Chez la plupart des personnes, le cristallin accommodera l'image sur la rétine. Ce qui signifie qu'un œil qui a suffisamment de puissance de mise au point, peut compenser l'hypermétropie, et la vision de la distance sera nette. Toutefois la puissance de mise au point utilisée pour la distance diminue d'autant le pouvoir de mise au point pour les objets proches. hypermetrope_Transition2.gif (31677 octets)
On observe une diminution naturelle de la capacité de mise au point de l'œil avec l'âge. Certaines personnes peuvent être hypermétropes et avoir une vision de distance nette jusqu'à l'âge de 30 ans. Mais à 50 ans, l'œil ne pourra plus mettre au point. La personne devra donc porter des lunettes pour la vision de distance. Aucune correction chirurgicale n'est capable de corriger l'hypermétropie.

L'astigmatisme

L'astigmatisme a lieu quand la courbure de la cornée n'est pas égale dans toutes les directions. Dans une certaine direction (ou axe) la courbure est plus forte; dans une autre, une courbure plus faible (plus plate). Ceci peut être comparé à une cuillère: sur une cuillère ronde la courbure est la même dans toutes les directions; sur une telle surface il n'y aurait pas d'astigmatisme. Si on compare une cuillère à thé, celle-ci a une courbure plus faible dans la direction du manche et une courbure plus forte dans le sens de la largeur (axe). La direction de l'astigmatisme est mesurée de 1 à 180 degrés de circonférence. 180 degrés à l'horizontale et 90 degrés à la verticale. Les verres qui corrigent l'astigmatisme ont une augmentation de puissance dans la direction nécessaire pour égaliser la courbure de la cornée. astigmatisme_Transition4.gif (36350 octets)


La nécessité de la correction pour près

La capacité de mise au point de l'œil (accommodation) permet de mettre au point des objets à différentes distances avec peu ou pas d'efforts conscients. Celle-ci diminue avec l'âge et s'appelle la presbytie. Elle se combine avec la myopie, l'hypermétropie et l'astigmatisme. La puissance de mise au point se mesure en dioptrie. Le tableau suivant montre comment la puissance de mise au point change avec l'âge:
  • A 10 ans l'accommodation = 14 dioptries
  • A 20 ans l'accommodation = 10 dioptries
  • A 30 ans l'accommodation = 7 dioptries
  • A 40 ans l'accommodation = 4.5 dioptries
  • A 45 ans l'accommodation = 3.5 dioptries
  • A 50 ans l'accommodation = 2.5 dioptries
  • A 60 ans l'accommodation = 1 dioptries

La distance normale de lecture est de 30 à 40 cm; le cristallin doit accommoder de 2.5 à 3 dioptries. L'œil n'est confortable que s'il utilise la moitié de sa puissance. L'accommodation maximale ne peut être soutenue que pour une courte période. Selon la figure et la table ci-dessus, une personne de 40 ans ayant un pouvoir de mise au point de 4.50 dioptries commence à avoir des difficultés à mettre au point des objets distants de 30 cm. A 40 - 50 ans les personnes ne sont normalement plus capables de mettre au point à cette distance. Il est possible d'éloigner la lecture au-delà de 30 cm, mais les bras ne seront plus assez long assez rapidement!

Les lunettes donnent le supplément de puissance que le cristallin ne peut plus soutenir pour une longue période. Si la correction optique pour la distance n'est pas nécessaire:

      ·        Entre 40 à 44 ans: la puissance supplémentaire devrait être de +1.25

·        Entre 45 à 47 ans: la puissance supplémentaire devrait être de +1.75.

·        Entre 48 à 50 ans: la puissance supplémentaire devrait être de +2.25

La puissance optique exacte pour une lunette de près peut varier en fonction de la distance de lecture, de travail et des habitudes des personnes. Si une personne porte déjà des lunettes pour la distance, la puissance optique est mathématiquement ajoutée à la prescription pour la distance. Dans cette situation les verres bifocaux ou progressifs sont utiles: ce sont des verres avec lesquels la vision de distance se fait par le haut du verre et la vision de près par le bas.

Une complication de la diminution d'accommodation est de minimiser la profondeur de mise au point (appelée profondeur de champ), au fur et à mesure de l'augmentation de la correction optique. Une personne qui peut lire à 30 cm avec ses lunettes peut accommoder de 20 cm à 60 cm. L'emploi de verres progressifs ou de verres 'zoom', augmente cette profondeur de champ. Les verres trifocaux ont une zone intermédiaire au-dessus de celle pour la lecture. Il existe aussi des verres de contact progressifs ou doubles foyers.

Comment la vision est-elle testée ?

La vision 'non corrigée' d'une personne est l'acuité visuelle sans port de lunettes ou de verres de contact. La meilleure vision obtenue avec des lunettes ou des verres de contact représente l'acuité visuelle corrigée. Chaque œil est testé séparément, mais la vision est généralement légèrement meilleure avec les deux yeux.

La graduation de l'acuité visuelle est faite sous forme de fraction ou de dixième. La vision normale est de 20/20 en pieds, de 6/6 en mètre, de 10/10 ou 1.0 en dixièmes. (Le nombre supérieur de la fraction est la distance à laquelle le test est accompli.) Une personne avec une vision normale devrait pouvoir voir une ligne égale à 20/20, 6/6,1.0,10/10, sur le test. La plus petite ligne lue représente l'acuité visuelle. Si une ligne plus grande que la ligne 1.0 peut seulement être lue, l'acuité visuelle peut être de 20/30 ou 0.6 ou 6/10 ou bien 20/60 ou 0.3, 3/10 etc. Plus les dernières lettres lues sont grosses plus la vision est mauvaise. Une personne avec une acuité de 20/200 ou 0.1 ou de 1/10, doit venir à 6 m. ou 20 pieds, pour voir la même lettre qu'une personne avec une vision normale peut voir depuis 60 m. ou 200 pieds. Une personne avec une acuité visuelle de 20/10 ou de 2.0 peut voir une lettre à 6 m. qu'une personne avec une vision normale doit voir depuis 3 m.

Les tests d'acuité visuelle sont calibrés pour différentes distances; la chambre d'examen ne doit donc pas toujours faire 6 m de long. Vous pouvez télécharger une carte de test pour mesurer votre vision. Suivez les instructions pour utiliser le test d'une façon appropriée.

Certaines acuités visuelles ont une signification spéciale:  

·        20/20 ou 1.0 ou 10/10 est considérée comme normale. 

·        20/40 ou 0.5 représente l'acuité visuelle minimale admise pour conduire sans lunette.

·        Une vision de 20/50 ou de 0.4 ou moins, est une acuité visuelle requise pour laquelle il faut envisager l'opération de la cataracte.

·        Avec une vision de 20/200 ou 0.1 la personne est considérée comme aveugle, si cette acuité visuelle se porte sur les deux yeux.

Qu'est ce que la fatigue visuelle?

La fatigue visuelle crée un stress des yeux. Généralement cette fatigue est associée à une lecture prolongée ou un travail de près. Les symptômes éventuels sont les suivants:

·        Fatigue des yeux et légères gênes.

·        Rougeurs oculaires.

·        Vision floue pour la vision de près et de loin.

·        Difficulté à maintenir la mise au point, avec vision fluctuante.

·        Un changement de mise au point plus lent, entre le près et le lointain.

·        Maux de tête (généralement au-dessus ou derrière les yeux)

·        Une sensation d'œil sec.

·        Double vision brève

Il existe plusieurs éléments qui peuvent conduire à une fatigue visuelle et à ses symptômes. Si les muscles à l'intérieur de l'œil sont trop sollicités, les symptômes peuvent se déclarer. Dans la majorité des cas, les symptômes ne commencent pas immédiatement, mais après plusieurs heures de travail. Quand les muscles oculaires sont fatigués, les yeux ressentent de l'inconfort et la gêne. La vision peut alterner entre le flou et le net. Un léger mal de tête peut être présent. Le muscle à l'intérieur de l'œil peut devenir si fatigué qu'il ne peut plus désaccommoder, conduisant à une vision floue pour la distance. Les facteurs suivants contribuent à une fatigue visuelle:

·        possède un pouvoir d'accommodation plus que suffisant va néanmoins fatiguer l'œil en mettant continuellement au point un objet proche.

·        Devoir lire ou travailler à une distance courte. Ceci requiert une mise au point plus grande et par-là une plus grande fatigue.

·        L'emploi d'une puissance de correction optique inadéquate ou périmée.

·        Travailler avec un mauvais éclairage ou avec une lumière trop vive.

·        Avoir un problème sous-jacent, comme une allergie ou des problèmes d'œil sec.

·        Un problème de déséquilibre des axes oculaires, de telle façon que les muscles des yeux doivent faire un effort pour maintenir les axes oculaires fixés sur les objets proches.

 Vous pouvez traiter ou prévenir la fatigue visuelle:

·        En faisant de fréquents et brefs arrêts pour la vision de près, au minimum tous les 20 minutes, et ceci durant une ou deux minutes. Fermez les yeux et regardez à la distance alternativement. Ceci aide à reposer les muscles des yeux.

·        En changeant la distance à laquelle vous travaillez fréquemment. Si les yeux se sentent de plus en plus fatigués, tenez les objets plus loin et évitez de les rapprocher.

·        En faisant un examen optique pour déterminer si votre correction de distance est adéquate et pour vérifier si vous n'avez pas besoin de verre près. Les lunettes de près ne sont parfois utiles que pour une aide le soir. Certaines personnes peuvent avoir besoin d'une correction spéciale pour travailler sur un ordinateur.

·        En traitant les yeux pour tout autre problème comme l'œil sec; des larmes artificielles peuvent être utiles.

·        En essayant d'améliorer les conditions d'éclairage. Pour lire, celui-ci doit venir de derrière, par-dessus l'épaule, ce qui permet d'éviter l'éblouissement et les reflets. Si on utilise un ordinateur, une écriture noire sur fond blanc, ou un léger gris, est moins fatigante que les caractères multicolores. Un filtre d'écran avec une couche antireflet peut en outre aider à diminuer l'éblouissement.

La fatigue visuelle ne crée aucun dommage permanent à l'œil, ni une perte de vision, mais peut être très inconfortable et réduire la productivité.

Comment lire et comprendre une ordonnance optique

Les prescriptions optiques ne sont pas difficiles à comprendre. La prescription pour l'œil droit est décrite en premier. Il est stipulé O.D; l'œil gauche O.G ou O.S. La prescription consiste principalement en trois parties: la sphère, le cylindre et l'axe. La sphère détermine la myopie ou l'hypermétropie. Une sphère nulle est caractérisée par le mot 'plan'. Si la puissance est négative, c'est une prescription pour myopie. Si la sphère est positive, il s'agit d'hypermétropie. Une prescription de 1 à 3 est considérée comme normale, alors qu'une puissance de plus de 5 à 6 dioptries est considérée comme forte. 

Le cylindre et l'axe représentent la correction astigmatique. Le cylindre est la puissance ajoutée dans une certaine direction. Il s’agit d’une puissance positive ou négative (+/-); (Les ophtalmologistes utilise le + et les optométristes le -) L'axe est la direction de la puissance. Elle est mesurée en degré de 1 à 180 degrés. Un axe de 180 degrés est horizontal, un axe de 90 degrés est vertical. La plupart des personnes vont sentir un changement dans l'axe du cylindre s'il est égal à 10 degrés. Les personnes ont souvent de la difficulté avec la correction de l'astigmatisme à cause des distorsions de l'image. 

L'addition de puissance donnée pour le segment du double foyer ou la partie de lecture d'un verre progressif est toujours une puissance positive. Elle varie généralement de +1.00 à +3.50. La puissance utile moyenne pour la lecture est une addition de +2.50.

Une prescription de verres de contact est similaire à une prescription de lunettes. On y ajoute le nom et le type de lentilles utilisées, la teinte éventuelle, la courbe de base, et le diamètre. La puissance du verre de contact est généralement soit positive ou négative, sauf pour les lentilles spéciales qui corrigent l'astigmatisme. Pour les lentilles à renouvellement fréquent, il existe 3 choix de rayons avec un seul diamètre. Pour les lentilles dures ou semi-dures, il existe beaucoup plus de possibilités, du fait qu'elles sont fabriquées à la demande.

Instruments pour tester votre correction optique.

 

 

Le frontofocomètre automatique Huvitz HLM-7000 , un produit de haute qualité et de précision, c’est un appareil de nouvelle génération offrant une technique de mesure classique. Vous allez voir que le mesurage avec le frontofocomètre automatique Huvitz HLM-7000 apporte des résultats précis.

 

 

 

Copyright © [2012 [Informoptic CH-1227 Carouge/GE Switzerland ]. All rights reserved